Le POUVOIR ILLIMITE d’Anthony Robbins

L’intégralité de ce livre « Pouvoir illimité » concerne le fait de produire des résultats grâce au pouvoir personnel. Le pouvoir est simplement « la capacité d’agir ».

PREMIÈRE PARTIE : APPRENDRE L’ EXCELLENCE HUMAINE.

Chapitre 1. La marchandise des rois.

L’information est la marchandise des rois.

La clé est la communication avec soi et avec les autres.

Les maîtres de la communication sont ceux qui savent ce qu’ils veulent et qui prennent les mesures jusqu’à ce qu’ils atteignent leur objectif. Ce qui les a menés au succès se résume en 4 étapes :

  1. avoir un objectif précis (le pouvoir de la précision),

  2. passer à l’action pour atteindre le résultat désiré,

  3. développer une acuité sensorielle afin de savoir si leurss actions les rapprochent ou éloignent notre objectif et

  4. développer une souplesse pour modifier son comportement jusqu’à obtention du résultat désiré.

Les 7 traits de caractère communs à ces personnalités qui ont réussi :

1/ La passion. La passion fournit l’ énergie pour avancer.

2/ La conviction. Les convictions sur ce que nous sommes déterminent ce que nous allons devenir.

3/ La stratégie. La stratégie est la façon dont nous utilisons nos ressources.

4/ La clarté des valeurs. C’ est ce qui est important dans la vie, ce qui est bien ou mal. Ce sont les raisons que nous avons pour penser que la vie vaut la peine d’être vécue.

5/ L’énergie: physique, intellectuelle, spirituelle.

6/ L’ art de se lier.

7/ La maîtrise de la communication avec les autres et avec soi-même.

La programmation neuro-linguistique (PNL) est le cadre permettant de diriger notre cerveau. La PNL serait selon lui, « la science de la gestion optimale de l’esprit visant à produire les résultats que l’on désire ». La PNL permet de contrôler notre système nerveux donc son comportement. Le savoir ne suffit pas c’est l’action qui produit les résultats.

« Le grand but de la vie n’est pas le savoir mais l’ action » Thomas Huxley.

Un concept fondamental de la PNL :« la carte n’est pas le territoire« , autrement dit la représentation que nous nous faisons du monde extérieur n’est pas le monde extérieur dans sa réalité mais bel et bien une carte mentale que nous nous fabriquons au travers du prisme de nos croyances, de nos valeurs, de notre physiologie.

Notre système de représentation, ce que l’on nomme le VAKOG en PNL (visuel, auditif, kinesthésique, olfacif et gustatif) remarquable à travers le mouvement des yeux. C’est ce que l’on appelle les « modalités » .

 Chapitre 2. Le détail qui change tout : l’imitation

Imitez la réussite. Recherchez des modèles qui ont réussis dans les domaines qui vous intéressent. Gagner de l’argent est facile: adoptez une solution, un business qui a fait ses preuves et reproduisez-le ou améliorez-le. Le succès est garanti. Étudiez comment ont fait les plus grands: Rockfeller, Morgan, ……étudiez leurs idées et leurs stratégies. Étudiez comment reproduire ce qu’ils font. Le chemin de l’excellence, c’est l’imitation d’un modèle qui a réussi, l’ imitation de ses croyances, de son mental, de ses expressions.

 Chapitre 3. Savoir se mettre dans un état donné

Notre perception est la transmission d’une information à notre cerveau par nos cinq sens. Cette expérience est personnalisée. Par exemple, la perception d’ un accident sera vécue de manière différente selon les personnes. Un million d’informations sont transmises au cerveau qui va les filtrer avant de les stocker. Ces filtres sont établis en fonction de chaque personne, ce sont des métaprogrammes. La perception de la réalité est une interprétation, une représentation. Pourquoi ne pas se représenter la réalité d’une manière qui nous donne du pouvoir ? Ce n’est pas ce qui arrive qui est important, mais la manière dont nous nous le représentons.

Les résultats ne se produisent pas tout seul. Il faut préparer notre esprit pour le diriger vers le résultat souhaité. Pour cela il est souhaitable de modifier sa représentation interne pour créer un état adapté positif qui va nous permettre de puiser dans toutes nos ressources internes. Notre inconscient va alors travailler pour nous. Un état donne peut nous fournir un pouvoir extraordinaire.

Le succès peut se définir simplement par « le fait d’obtenir ce que vous voulez ». La différence entre les personnes qui réussissent et celles qui échouent réside dans leur capacité à gérer leur état physique, leur état mental et leur état émotionnel, sans tenir compte des circonstances extérieures.

Chapitre 4. La conviction

La conviction ou croyance est la force directrice du comportement la plus puissante. C’est une représentation interne. Les croyances positives poussent vers le succès. Nous pouvons contrôler nos croyances. Listez les cinq croyances qui vous ont limitées par le passé.

Listez les cinq croyances qui peuvent vous faire avancer dans l’ avenir. Imiter l’excellence en commençant par imiter les croyances des personnes qui réussissent. Si vous n’aimez pas vos croyances, vous pouvez en changer.

Chapitre 5. Les 7 croyances de ceux qui réussissent

Ce sont les 7 mensonges du succès. Nos croyances sont des voies d’accès à la perception. Ce sont des façons de brancher ou débrancher nos cerveaux. La première chose à faire est de chercher les croyances qui nous conduisent à l’excellence.

Les sept croyances des personnes qui réussissent:

  1. Tout arrive pour une raison et dans un but, et cela me sert.

  2. L’échec n’existe pas. Il n’y a que des résultats.

  3. Quoi qu’il se passe, je prends mes responsabilités.

  4. Je n’ai pas besoin de tout comprendre pour tout utiliser.

  5. Les gens sont mes meilleures ressources.

  6. Le travail est un jeu.

  7. Il n’y a pas de succès durable sans engagement.

Chapitre. 6. Comment faire fonctionner son cerveau.

Le cerveau fonctionne comme un juke-box, chaque disque stocke nos expériences. Nous pouvons rejouer un disque qui nous fait ressentir de la joie et de l’entrain ou un disque qui nous fait ressentir de la tristesse. La PNL ne s’occupe pas de ce qui s’est passé dans votre vie mais de la manière dont votre cerveau l’a structuré et stocké.

Changer son comportement , c’est changer ce que l’on ressent et changer sa représentation interne. La représentation de la réalité est générée par les sous-modalités: visuelle, auditive, kinesthésique, gustative, olfactive.

Chapitre 7. La syntaxe du succès.

La syntaxe est la manière dont nous ordonnons nos actions. Si quelqu’un fait le meilleur gâteau au monde, êtes vous capable de le faire? Oui, avec la recette. La recette est une stratégie, c’est à dire la liste des éléments à utiliser dans un certain ordre. Découvrez quelle syntaxe donne quel résultat. Prenez exemple dans le sport. Observez et imitez un champion de ski.

L’ apprentissages se fait avec nos cinq sens : visuel, auditif, kinesthésique, olfactif, gustatif. Chaque personne répond à une stratégie différente: visuelle ou kinesthésique……découvrez votre mode de fonctionnement.

Chapitre 8. Comment découvrir la stratégie d’un individu?

Regardez, écoutez, ressentez, et déterminez quel est le système de fonctionnement de votre interlocuteur : visuel, auditif ou kinesthésique.

Chapitre 9. Physiologie: la voie royale vers l’excellence

Notre esprit peut avoir une forte influence sur notre corps, notre santé et notre ressenti … et inversement.. Exemple : un dépressif va se tenir généralement le dos courbé, le regard vers le bas, les épaules rentrées. Proposez à ce même dépressif de se tenir droit, la tête haute, la poitrine gonflée et le regard perçant. Il va avoir de grande difficulté à se sentir déprimé dans cette position.

La physiologie est l’attitude physique, la relation physique avec son environnement: posture, respiration, ton de sa voix. Physiologie et représentation interne sont intimement liées. Dès que l’on adopte une attitude physiologique dynamique, on se met aussitôt dans un état identique.

La deuxième technique est de modifier sa représentation interne. De penser à notre image et à ce que nous éprouverons lorsque nous aurons traversé l’épreuve.

Chaque fois que nous nous sentons incapable de faire quelque chose – aborder un homme ou une femme, parler en public- nous pouvons trouver le pouvoir, soit en modifiant nos images et notre dialogue interne, soit en modifiant notre attitude physique: maintien, voix, respiration.

Le lien corps et esprit est très fort. Les sujets déprimés voient leur système immunitaire s’affaiblir. Pensez à quelqu’un que vous admirez. Fermez lez yeux, imitez sa physiologie. Comment vous sentez vous ? Regardez des personnes qui ont des résultats, champions ,sportifs et imitez les.

Chapitre 10. L’ énergie: le carburant de l’excellence.

Votre carburant est votre alimentation et votre respiration. Sont ils sains ?

Plus votre niveau d’énergie est élevé, plus votre corps est efficace et plus vous êtes en position d’obtenir des résultats. Avoir un poids adéquat, se réveiller tôt et en forme, avoir de l’énergie pendant la journée demande de respecter certains principes de vie. Prenez soin de votre corps.

Sept principes de santé à suivre:

1/ Le pouvoir de la respiration.

La santé repose sur une bonne circulation sanguine. Le bouton de commande est la respiration. La respiration est la clé du fonctionnement du système lymphatique qui évacue les matières toxiques du sang. Les cellules en manque d’oxygène sont plus sensibles au cancer. Un américain sur trois à un cancer et  seulement un sportif sur sept.

2/ La loi du pourcentage d’eau contenu dans les aliments.

Faites la liste de ce qui a franchi votre  bouche depuis 24h. 80% de votre corps est composé d’eau. Que doit contenir votre alimentation ? 70% de votre alimentation doit être riche en eau. C’ est à dire être composée de fruits et de légumes. Une quantité suffisante de liquide doit être absorbée pour participer au drainage des déchets et des matières toxiques. Que mangent  les animaux les plus grands de la planète,éléphants, girafes, chevaux : l’herbe qui est riche en eau. Les éléphants vivent plus longtemps que les carnivores. Si vous voulez être vivant, mangez une nourriture vivante : fruits et légumes.

3/ la loi de la combinaison des aliments. (pour en savoir un peu plus sur l’alimentation, découvrez notre Rubrique « nutrition »)

Certains aliments ne doivent pas être mangés en même temps que d’autres. Les aliments différents se digèrent différemment.

Évitez les féculents (riz, pain, pommes de terre) et les protéines (viande, laitage, noix, graines) en même temps car leur digestion est incompatible. Ceci provoque une perte d’énergie et les aliments non digérés sont sources de dysfonctionnements. Associez  les protéines ( viandes) avec les salades et les légumes verts. Associez les hydrates de carbone (pommes de terre, riz, pâtes) avec des salades et des légumes verts. La digestion peut demander une énergie incroyable pendant 4, 8, 12 heures. Si vous vous réveillez le matin fatigués, il est possible que l’ingestion d’aliments incompatibles en soient la cause.

4/ la loi de la consommation contrôlée.

Mangez moins, vous vivrez plus longtemps.

5/ Consommation appropriée de fruits.

Le fruit est le meilleur aliment à consommer. Il contient du fructose qui se transforme en glucose consommé par le cerveau. En plus il contient 80% d’eau. Consommez des fruits en dehors des repas.

6/ le mythe des protéines

Evitez l’ excès de protéines (viandes, produits laitiers). Le calcium est apporté par les légumes verts, le pain intégral ,les  navets, les noix.

7/ Réduisez ou éliminez la dépendance vis à vis des vitamines et autres compléments alimentaires.

Évitez tous ces produits chimiques alors que vous pouvez avoir beaucoup mieux à l’état naturel dans les fruits et les légumes.

DEUXIEME PARTIE: LA FORMULE FONDAMENTALE DU SUCCES.

Chapitre 11. Qu’attendez vous de la vie?

Lorsque vous avez un objectif, vous donnez à votre cerveau une image précise des informations dont il a besoin pour travailler. Avez vous déjà essayé de reconstituer un puzzle sans savoir à quoi l’ image ressemble ? C’est exactement la même chose quand vous voulez organiser votre vie sans savoir ce que vous voulez en faire. Lorsque vous avez une image claire de ce que vous voulez, vous programmez votre cerveau et votre corps pour obtenir un résultat.

Cinq règles pour établir ses buts et préciser les résultats souhaités :

1/ Définissez vos objectifs en termes positifs

2/ Soyez aussi précis que possible. Utilisez vos cinq sens. Ayez un timing.

3/ Donnez vous les moyens de faire le point avec des mesures tangibles permettant de savoir où vous en êtes exactement.

4/ Gardez la situation en main. Le résultat ne doit dépendre que de vous. (ICI, je me permets de nuancer. La voie royale d’atteinte d’objectifs est de faire confiance à cette puissance illimité en nous certes, mais qui dépasse notre seule humanité!!!)

5/ Vos buts doivent être sains et bénéfiques pour vous et pour les autres.

La manière dont nous agissons est déterminante pour notre succès. Si vous désirez construire une maison, il faut dessiner un plan puis le suivre afin que chaque étape se complète et se renforce. Sinon vous aurez un vague assemblage de planches. Ces 5 étapes pour créer la vie que vous voulez avoir se décomposent ainsi :

1/ Faites une liste de vos rêves, de ce que vous voulez être, accomplir, posséder et de partager

2/ Faites une estimation du temps qu’il vous faudra pour atteindre ces objectifs. Estimer des dates de réalisation pour les rêves.

3/ Choisissez pour l’année à venir vos quatre objectifs les plus importants. Le pourquoi a plus d’importance que le comment. Ayez de bonnes raisons d’agir et vous pourrez réaliser tout ce que vous souhaitez.

4/ Passez vos 4 objectifs à la lumière des 5 règles de précision des résultats souhaités.

5/ Établir une liste des ressources importantes dont vous disposez déjà.

6/Se concentrer sur les fois où vous avez le mieux utilisé ces ressources.

7/ Décrivez le genre de personne que vous devez être pour atteindre vos objectifs.

8/ Ce qui m’empêche d’avoir, aujourd’hui, ce que je veux.

9/ Pour les 4 objectifs, définir étape par étape les plans pour les atteindre. Prévoir une action à faire dès aujourd’hui.

10/ Trouver des modèles.

11/ Décrivez une journée idéale.

12/ Les rêves commencent là où nous vivons. Concevez votre environnement parfait.

Chapitre 12. Le pouvoir de la précision

Vous avez besoin d’outils verbaux précis. Les cinq règles suivantes vont vous permettre de les acquérir :

1. Formulez votre demande de façon précise et détaillée.

2. Adressez vous à quelqu’un qui puisse vous aider.

3. Donnez à celui à qui vous vous adressez l’impression que vous pouvez lui apporter quelque chose. Créez de la valeur pour la personne à qui vous demandez.

4. Demandez avec une conviction concentrée et cohérente. Pour convaincre, montrez-vous convaincu.

5. Demandez ce que vous voulez jusqu’à ce que vous l’ayez obtenu.

Le graphique suivant peut aider à mémoriser les expressions clés qui peuvent vous aider à couper court aux bavardages inutiles :

DOIGT
(Vous souvenir de cela)

MAIN DROITE
(Lorsque vous entendez cela)

MAIN GAUCHE
(Répondez avec cela)

AURICULAIRE

Universels

Tous/Toutes ? Chaque ? Jamais ?

ANNULAIRE

Devrais, ne devrais pas, dois, ne peux pas

Qu’arriverait-il si vous le faisiez ? Quelles sont les causes ou quels sont les moyens de l’empêcher ?

MAJEUR

Verbes

Comment, de manière spécifique ?

INDEX

Noms

Qui ou quoi, de manière spécifique ?

POUCE

Trop, trop nombreux, trop nombreuses, trop cher(s)/chère(s)

Par rapport à quoi ?

Les questions suivantes sont les questions liées au résultat de la PNL, Anthony Robbins propose :

« Qu’est-ce que je veux ? »

« Quel est l’objectif ? »

« Pourquoi suis-je là ? »

« Qu’est-ce que je veux pour vous ? »

« Qu’est-ce que je veux pour moi ? »

Concentrez sur le comment plus que sur le pourquoi. Dans votre « journal de gratitude », faites une liste de toutes les choses dont vous disposez aujourd’hui et qui étaient des objectifs par le passé.

Chapitre 13. La magie de la sympathie

Une doctrine essentielle de la PNL est que la signification de la communication d’une personne avec d’autres est la réponse provoquée par ces personnes. La sympathie est ce qui vous rend capable d’entrer dans l’univers de l’autre, de lui faire sentir que vous le comprenez et que vous avez des liens communs puissants.

Comment créer la sympathie ? En créant ou en découvrant des points communs. Pour cela nous communiquons et échangeons. D´abord avec des mots, mais aussi le ton de la voix. La technique du miroir permet, en reproduisant la physiologie de l’autre, de se mettre dans un état similaire.

Pour établir cette communication avec l’autre, déterminez son mode de perception et de communication: visuel, auditif ou kinesthésique. Utilisez la technique du miroir pour entrez dans le monde de votre interlocuteur.

Imiter et s’adapter

La manière d’aller de la discorde à l’harmonie est de se concentrer sur les similitudes et non plus sur les différences. Plus des personnes se ressemblent, plus elles s’apprécieront. Imiter et s’adapter à la physiologie, à l’intonation et au système de représentation préféré d’une autre personne au cours d’une interaction crée un rapport en quelques minutes. Cela se produit car la communication entre les gens se transmet généralement dans les ratios suivants :

Mots : 7%

Intonation : 38%

Physiologie : 55%

Une observation minutieuse et une flexibilité personnelle sont les deux clés pour imiter. Les dirigeants les plus efficaces construisent des rapports avec les masses en faisant appel aux trois systèmes de représentation de manière cohérente.

Etablir un rythme et diriger

Etablir un rythme constitue simplement une manière gracieuse d’imiter. Une fois un rythme établi dans une conversation avec une autre personne, il est possible de commencer à diriger cette personne en initiant un changement plutôt que de simplement se contenter de l’imiter.

Chapitre 14. Établir des distinctions: les métaprogrammes

Un métaprogramme est un schéma interne puissant qui aide à déterminer la manière dont une personne forme ses représentations internes et à diriger son comportement. Il aide à dicter le tri des données importantes par rapport aux données inutiles selon le contexte et le stress.

Le cerveau d’un individu traite l’information de manière assez similaire à celle d’un ordinateur. Il reçoit des millions d’informations et les organise selon des principes qui a un sens pour cette personne. L’ordinateur fera de même en fonction du programme qui structure les informations. C’est à peu près ce que font les métaprogrammes de notre cerveau. Ces programmes vont déterminer ce sur quoi nous portons notre attention et le sens que nous tirons de nos expériences. Pour communiquer avec un ordinateur, il faut connaître son logiciel. Pour communiquer avec quelqu’un, il faut comprendre ses métaprogrammes.

Le premier métaprogramme concerne la façon dont nous allons vers les choses: plutôt vers la recherche du plaisir ou plutôt vers l’évitement de la douleur ?

Le deuxième métaprogramme concerne les schémas de référence : est-il interne ou externe ?

Le troisième groupe de métaprogrammes concerne l’ optique dans laquelle nous établissons des relations: par intérêt personnel ou pour les autres.

Le quatrième métaprogramme crée une distinction entre les individus qui associent et ceux qui différencient.

Le cinquième métaprogramme concerne ce qu’il faut faire pour convaincre quelqu’un de quelque chose.

Le sixième métaprogramme se nomme: possibilité contre nécessité. Il analyse si les gens sont plutôt motivés par ce dont ils ont besoin, ce qu’ils doivent faire ou ce qu’ils veulent en recherchant de nouvelles possibilités.

Les métaprogrammes vous permettent de savoir ce qui motive ou effraie votre interlocuteur. Ils sont aussi un instrument grâce auquel vous pouvez changer. Si les programmes que vous suivez vous portent tort, changez-les.

En supplément : Les métaprogrammes Myers-Briggs

  1. Extraversion contre Introversion

  2. Sensation contre INtuition

  3. Réflexion contre Sentiment

  4. Jugement contre Perception

Il existe deux manières de changer un métaprogramme : soit un évènement émotionnel significatif (EES), soit une décision consciente de changer. Les métaprogrammes peuvent être utilisés comme outil pour les deux actions suivantes :

  1. Mesurer et guider la communication avec les autres.

  2. Mettre en œuvre un changement personnel.

Chapitre 15. Comment venir à bout des résistances et résoudre les problèmes

Nous pensons généralement qu’une dispute se règle à coups de mots comme un match de boxe. Les arts martiaux comme l’aïkido nous offrent un mode  beaucoup plus efficace. Il ne s’agit pas de triompher de la force mais de la rediriger, non pas d’opposer la force à la force mais de la guider dans une nouvelle direction.

La flexibilité est importante pour une communication efficace. Éviter la résistance de la part des autres les maintient impliqués dans ce qui est dit et les laisse ouverts à de nouvelles idées. Évitez les négations comme « mais » et « cependant » dans la communication fait beaucoup pour éliminer la résistance chez les autres.

Le cadre de l’accord ou « structure d’entente  » permet de converser avec d’autres à propos de différents points de vue sans créer de résistance chez eux, ni compromettre ses propres valeurs et ses propres convictions. Il vous permet de maintenir un rapport de sympathie, de faire partager vos opinions sans vous opposer à l’autre. Le cadre de l’accord utilise les trois phrases clés suivantes :

  1. J’apprécie et…

  2. Je respecte et…

  3. Je suis d’accord et…

L’interruption du schéma

Les gens tombent souvent dans des schémas de comportements négatifs ou destructeurs qu’ils perpétuent. Interrompre ce schéma avec une action totalement inattendue peut avoir des effets durables sur l’élimination de ce schéma dans le comportement d’une personne, tout en le remplaçant par un nouveau schéma de renforcement.

Chapitre 16. Restructuration des schémas : le pouvoir de la perspective

Restructurer ses schémas, c’est rechercher le positif dans toute situation. Ce que nous pouvons apprendre, ce que nous pouvons retirer de ces expériences, de ces situations. Utilisez la restructuration positive dans la communication avec soi-même et avec les autres. Vous allez changer votre perception et celle des autres. Vous pouvez reprogrammer votre représentation interne et celle des autres.

Recadrer dans la forme la plus simple consiste à transformer une expérience négative en une expérience positive en changeant le cadre de référence utilisé pour percevoir l’expérience. Le recadrage peut s’effectuer selon le contexte ou selon le contenu. Tony Robbins recommande la technique de Bandler et Grinder et propose le processus de recadrage suivant en six étapes transforme un comportement indésirable en comportement désirable, tout en conservant les bénéfices importants de l’ancien comportement :

  1. Identifier le schéma ou le comportement que vous souhaitez changer;

  2. Établir la communication avec la partie inconsciente de votre esprit (partie X) qui génère le comportement.

  3. Séparer l’intention du comportement.

  4. Créer des comportements alternatifs pour satisfaire l’intention.

  5. Faire en sorte que la partie X accepte les nouveaux choix et la responsabilité de les générer lorsque cela est nécessaire.

  6. Effectuer une vérification écologique de la cohérence de toutes les parties.

Cette technique est également efficace pour gérer des phobies, l’arrêt de la cigarette ou la perte de poids.

Chapitre 17. Les points d’ancrage de la réussite

« Faites ce que vous pouvez avec ce que vous avez, là où vous êtes ». Theodore Roosevelt.

Ancrez-vous au succès

Selon Anthony Robbins, une ancre est un stimulus sensoriel associé à un ensemble d’états. L’ancrage est le conditionnement pavlovien basique du système nerveux. Ce qui suit constitue les quatre clés pour un ancrage efficace :

  1. Mettez-vous (ou mettez une autre personne) dans un état intense totalement associé.

  2. Appliquez le stimulus (déclencheur) au pic de l’état émotionnel.

  3. Utilisez un stimulus unique ou un déclencheur unique. Un serrement de mains ne sera pas très bon, par exemple, parce que votre main est souvent serrée.

  4. Souvenez-vous de la manière exacte dont vous avez défini l’ancre – le regard, les mots, le toucher, etc… afin de pouvoir reproduire l’ancre que vous avez définie dans l’étape 2.

Une ancre peut être associée soit à des états positifs, soit à des états négatifs. L’ancrage se produit tout le temps, généralement à un niveau inconscient. Il est utile de créer un graphique des ancres positives et négatives majeures dans votre vie. Il est alors possible d’abattre les ancres négatives et de faire le meilleur usage des ancres positives.

TROISIEME PARTIE. LEADERSHIP : LE DEFI DE L’ EXCELLENCE

Chapitre 18. Les systèmes de valeurs : jugement ultime de la réussite

Qu’est ce qu’un système de valeurs ? Tout simplement, l’ ensemble de ce que vous croyez, en tant qu’ individu, sur ce qui vous importe le plus. Les valeurs sont les systèmes de croyances globaux d’une personne à propos de ce qui est bien ou mal, bon ou mauvais, important et futile. Les valeurs peuvent être : l’amour, l’amitié, la liberté, le respect, l’honnêteté, l’épanouissement, la beauté etc. Ces valeurs déterminent la manière dont nous vivons. Elles correspondent en cela au système d’exploitation d’un ordinateur. Nous n’avons un sentiment de cohérence et de plénitude que lorsque notre comportement nous semble satisfaire nos valeurs. Les valeurs sont le facteur déterminant de motivation des gens. Pour découvrir ce qu’ est quelqu’un, il suffit de savoir ce qui est important pour lui, de connaître ses valeurs.

Pour favoriser une relation harmonieuse, non seulement les valeurs communes doivent être trouvées, mais les valeurs les plus importantes de l’autre personne doivent être soutenues et respectées autant que possible. Les valeurs d’une personne changent généralement au fil du temps. Il est important de maintenir la flexibilité nécessaire pour que vos valeurs les plus importantes restent cohérentes et en harmonie afin qu’aucun conflit n’apparaissent au niveau des valeurs.

Chapitre 19. Les cinq clés de la richesse et du bonheur

La première clé de la richesse et du bonheur est la maîtrise de la  frustration.

La deuxième clé est de savoir essuyer les refus.

La troisième clé est la maîtrise des pressions financières.

La quatrième clé de la réussite: ne jamais se laisser aller à la complaisance.

La dernière clé : donnez toujours plus que ce que vous espérez recevoir.

Voulez-vous savoir quelle est la plus grande illusion que l’on puisse se faire à propos de la réussite ? C’est de croire qu’elle est une montagne à escalader, une chose à posséder, un résultat statique à atteindre. Vous devez penser à la réussite comme à un processus, un mode de vie, une disposition d’esprit, une stratégie d’ensemble.

Chapitre 20. Création des tendances : le pouvoir de la persuasion

Vous pouvez dans notre monde diriger votre vie ou être diriger, persuader ou être persuader. Ce livre vous a montré comment développer votre pouvoir personnel pour vous permettre de prendre les commandes de votre vie. Apprenez à développer votre influence.

La technologie moderne a créé des médias qui peuvent transmettre l’influence et la persuasion dans le monde entier. En utilisant les compétences apprises plus tôt dans ce livre associées à la technologie des médias modernes, il est possible de créer des tendances mondiales à des fins constructrices ou destructrices. Il est important d’être attentif aux informations transmises au reste du monde, ainsi que ce qu’une personne autorise à entrer sans filtrage dans son esprit.

Chapitre 21. Vivre l’excellence: le défi humain

« L’homme n’est pas la somme de ce qu’il a mais la totalité de ce qu’il n’a pas encore, de ce qu’il pourrait avoir ». Jean-Paul Sartre.

Vous avez les outils, les techniques et les idées qui peuvent changer votre vie. Vous pouvez maîtriser votre cerveau et votre vie. A vous de décider ce que vous en ferez. Produire des valeurs pour soi et pour les autres en devenant un joueur en équipe peut être une des plus grandes joies de votre vie.

Si ce résumé vous a intéressé, s ‘il vous a donné envie de lire ce livre, s’il vous a mis sur de nouvelles pistes pour diriger votre vie, faites moi savoir à Alexis Brenner, dont j’ai repris puis modifié le texte selon ma compréhension du livre.

Merci à Alexis Brenner : http://les10-meilleurs-livres-de-developpement-personnel.com/pouvoir-illimite-anthony-robbins-chronique-et-resume-2/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s